Le learning by doing est en plein essor. De nombreuses plateformes y ont recours et les écoles commencent à se tourner vers cette technique d’apprentissage. Ces méthodes sont efficaces et permettent d’assimiler rapidement des notions clés et d’ancrer les connaissances sur le long terme. 

Vous pouvez retrouver cette technique d’apprentissage pratique dans les formations Lion ici. 🦁

Apprendre c’est aller vers le savoir, comprendre c’est prendre avec soi ce savoir et connaître c’est naître à nouveau à côté du savoir.

Le learning by doing, concrètement c’est quoi ? 🧐

Le learning by doing est une forme d’apprentissage par la pratique qui agit sur les 3 phases de l’apprentissage : Apprendre, Comprendre et Connaître. Pour bien assimiler la méthode active, il faut saisir pourquoi ces 3 étapes existent. 

Apprendre 

C’est la phase théorique, celle qui ne fait pas forcément plaisir, mais qui est indispensable pour la suite. On explique les bases et les outils utilisés pour travailler, on écoute et on tente de retenir. Si cela semble facile au premier abord, en réalité, le simple fait d’écouter pour retenir ne suffit pas pour avoir une connaissance de la chose étudiée. C’est un premier pas, certes, mais il faut maintenant commencer à marcher.

Comprendre

Nous voilà dans le cœur du sujet, la partie la plus importante, celle qui consiste à transformer la théorie en pratique. C’est ce que l’on appelle la pédagogie active. Comprendre, c’est pratiquer, s’approprier la connaissance, et réaliser des tests, des expériences. Il s’agit d’itérer encore et encore jusqu’à maîtriser véritablement le sujet. 

Connaître

Après avoir écouté et pratiqué, on arrive à un point de maîtrise qui n’est autres que la connaissance. C’est maintenant à vous de prendre la place de l’expert pour tenter d’inculquer vos acquis aux autres.

⚠️ Il n’est pas possible de passer de la phase “apprendre” à la phase “connaître” sans user de la pratique. 

C’est ça le learning by doing ! 

Assimiler une connaissance par la répétition grâce à de petites innovations dans sa manière d’agir et de comprendre le sujet.

De part l’utilisation d’outils numérique, disponible par logiciel ou internet, l’apprentissage est accessible à tous et à tout moment grâce au digital learning.

Une chose à retenir : il faut se lancer ! 🚀

Comment et pourquoi ça marche ? ⚙️

Il existe 2 facteurs clés pour expliquer l’efficacité du learning by doing : l’émotion et le risque

L’émotion 

Elle est au cœur de notre système d’attention, lorsqu’elle se présente, plus rien autour n’existe, ne reste que la peur, la joie, la frustration… C’est cette capacité à retenir la concentration que le learning by doing exploite. En effet, le fait de réitérer provoque en nous un sentiment. Celui-ci peut être de frustration, car l’incompréhension est trop forte. Face au travail qu’il reste à accomplir, on sent que la marche est trop grande et les connaissances pour la gravir ne sont pas acquises. Bien que désagréable, ce sentiment est un moteur qui motive plus qu’il ne décourage. La volonté d’avancer, de grandir et de comprendre pour gravir cette marche associée à l’émotion met un puissant focus sur l’objectif. L’heure est alors à la réitération.

Et puis c’est la joie, la fierté d’avoir réussi.

Ancrer le savoir par les émotions est un moyen de ne jamais oublier ce que l’on a appris. Quels sont ces marqueurs de mémorisation du savoir ? Le risque de se tromper, la frustration de ne pas y arriver et la fierté de réussir … Ils sont nécessaires dans les différentes phases d’apprentissage du learning by doing.

Le risque 

Comme vous l’avez compris, l’émotion est un facteur fort de l’apprentissage. Mais elle ne peut naître que lorsque l’on prend le risque d’essayer, de se challenger pour ressentir le frisson de se lancer dans l’incertain. Ce goût du risque engendre bien souvent des satisfactions ou des frustrations fortes. Celles-ci permettent toujours d’assimiler un quelque chose des expériences car, quoiqu’il arrive, l’erreur est un outil pour apprendre. 

On ne se lance pas dans le vide sans jamais ne rien retenir de cette expérience.

La pyramide de l’apprentissage

Pour comprendre visuellement l’importance du “doing” dans les méthodes d’apprentissage, voici une pyramide inspirée du cône de Dale. On peut y mesurer le niveau d’implication dans le concret d’un apprentissage.
On remarque que la partie sur la pédagogie active notée “pratique”, se situe dans les pourcentages les plus forts de la pyramide. 

pyramide de Dale article learning by doing

Qu’est ce qu’il faut en retenir ? 

Pour impliquer au mieux dans le réel une personne qui apprend, la pratique est un des meilleurs moyens d’y arriver, juste avant l’enseignement. C’est simple, si tu veux assimiler et ancrer des connaissances, tu dois pratiquer ! En quelques mots : pratiquer, c’est retenir.

“Ce que nous devons apprendre, nous l’apprenons en le faisant.” Aristote - L'Éthique à Nicomaque

Avoir une posture entrepreneuriale ! ☀️

Lorsqu’un problème se présente, il faut tenter de le résoudre avant d’appeler de l’aide ou abandonner. Se confronter à une problématique et essayer, même si c’est pour échouer, est bien plus important que de demander du “tout cuit”. Le learning by doing c’est comme apprendre à faire du vélo. Un jour ou l’autre, il faut bien se décider à retirer les roulettes, même si c’est pour se ramasser 10 mètres plus loin ! 

gif chute à vélo article learning by doing

Il faut aussi noter que l’esprit d’entreprendre est l’une des huit compétences clés définies par l’Union européenne pour la formation tout au long de la vie :

« L’esprit d’initiative et d’entreprise consiste en la capacité de passer des idées aux actes. Il suppose créativité, innovation et prise de risques, ainsi que la capacité de programmer et de gérer des projets en vue de la réalisation d’objectifs. L’individu […] est en mesure de saisir les occasions qui se présentent. Il est le fondement de l’acquisition de qualifications et de connaissances plus spécifiques dont ont besoin tous ceux qui créent une activité sociale ou commerciale ou qui y contribuent.» – (2006).

A l’heure du digital learning, tout est mis en oeuvre pour

Ne pas sous-estimer la force d’un projet 🤠

Rien ne vaut un engagement personnel, un side project qui vous tient à cœur, une idée qui germe depuis longtemps dans votre esprit. C’est l’occasion d’appliquer et de pratiquer vos apprentissages, de se lancer à fond dans quelque chose que vous aimez. Plus d’excuses pour ne pas vous lancer dans le learning by doing ! Vous en verrez rapidement les vertus, les opportunités, et la motivation que cela génère. La pédagogie active est d’autant plus efficace lorsqu’elle est appliquée à un projet personnel. Vous cherchez des conseils pour créer, réfléchir, monter votre side project ? Vous pourrez trouver les réponses à vos questions ici.

Les limites du learning by doing 🤯

La question qui nous vient concernant cette méthode d’apprentissage est : y a-t-il des limites au learning by doing ?

gif roi lion article learning by doing

Qu’on se le dise, la réponse est tout simplement non. Cette méthode s’applique partout, dans tous les moments et expériences de la vie. Il faut savoir retenir les apprentissages, saisir les opportunités, ne pas hésiter à se lancer, ne pas avoir peur de l’échec et ne jamais prendre les choses personnellement. 

Keep in mind : toujours accepter un feedback même s’il fait mal à l’ego. Apprendre, c’est aussi se remettre en question et le learning by doing, c’est surtout accepter d’innover ! Alors, il vaut mieux un retour franc qu’un retour policé, sans intérêt.

À TOI DE JOUER !

Découvrez notre formation New Ways of Working !

Apprenez en pratiquant et devenez le leader de demain en rejoignant nos formations

formation