landing-startups.png

landing-students

éTUDIANT(E),
comment TROUVER SA VOIE ?

C'est déjà la fin des études, et c'est le moment de se poser des questions.
L'orientation et le choix d'un parcours professionnel, ce n'est pas facile.
OK. Le principal c'est déjà de le reconnaître.
Chez Lion, on accompagne ceux qui souhaitent rejoindre une startup ou se posent la question.
C'est entièrement gratuit mais sélectif : moins de 10% des candidat(e)s sont sélectionné(e)s.
De futur(e)s employé(e)s sûr(e)s de leur choix, motivé(e)s et qui ont appris les bases, c'est ce qu'il faut pour que les équipes progressent.
On connaît assez bien les problématiques vécues par ceux qui travaillent en startup. 
Autant vous partager quelques conseils pour vous aider à mieux cerner où vous en êtes.


Voici 10 questions pour t'aider à cerner SI TRAVAILLER EN startup est un bon choix pour toi. 

1) LES STARTUPS, C'EST VRAIMENT FAIT POUR MOI ?

* C'est quoi une startup ?

Attention, quand on parle de startups, on ne parle pas de Google ou Facebook. On parle avant tout d'une équipe de fondateurs épaulée par des employés motivés. Ces derniers ont pour mission d'aider les fondateurs à imposer leur vision et... gèrent les crises en attendant. Aujourd'hui, Heetch, La Bringue ou Merci Handy sont des startups : des organisations en quête d'une croissance exponentielle avec les moyens limités dont elles disposent.

 

* Je veux travailler avec passion et conviction.
La base quand on travaille en startup, c'est d'être en accord avec sa mission. Flat.io veut rendre l'apprentissage de la musique accessible à tous. Mieux vaut donc être passionné(e) de musique avant d'écrire à Pierre pour postuler. Pourquoi est-ce que la mission est importante ? Parce que la vie en startup n'est pas tous les jours facile. La vision de salariés béats autours d'un baby-foot est un mythe. La vie d'une startup est semée d'embûches que les fondateurs et les employés cherchent à déjouer. Mieux vaut donc se lever le matin avec passion pour donner toute son énergie à la réussite de sa startup ;).


* Les méthodes de travail classiques ne me conviennent pas.
En startup, on travaille différemment. Par exemple, toute l'équipe de Flat.io - employé(e)s et fondateurs - travaille en remote depuis chez soi. Normal, ils se trouvent dans 4 pays différents. Chez Side, au contraire, les employés et les fondateurs sont réunis dans le même open-space, au troisième étage de The Family. Dans tous les cas, les codes et les méthodes de travail traditionnelles ne s'appliquent pas. Avant de sauter le pas, il est important de se sentir prêt(e) à  passer d'un univers scolaire structuré et méthodique à un univers opérationnel chaotique et pragmatique. 

 

* Je veux apprendre de nouvelles choses en permanence

Les bons employés de startup sont capables d'apprendre de nouvelles choses tout le temps. L'entreprise évolue et les employés avec elle afin d'acquérir une palette de compétences toujours plus large. La courbe d'apprentissage est souvent exponentielle en startup. Il vaut mieux être bien accroché(e).

2) JE SUIS PLUtôT DU GENRE FONDATEUR OU EMPLOYÉ ?

* J'ai une vision. Je suis prêt(e) à tout pour la réaliser.
C'est plutôt le tempérament d'un fondateur. Plus qu'une envie, c'est un besoin que de se lancer dans l'aventure entrepreneuriale. Vous avez une vision, vous voulez l'exécuter, peu importe la difficulté de la tâche, peu importe l'impact sur les autres aspects de votre vie. Sixte a passé plus de 6 mois à travailler depuis la cuisine de The Family lorsqu'il a lancé Nestor. La vie du fondateur est faite de hauts et de bas, elle est rythmée par les avancées de sa startup. 


* J'ai du talent. Je veux défendre une vision en laquelle je crois.
Pour autant, il est tout à fait possible de ne pas se sentir l'âme d'un(e) entrepreneur(e). Au sein d'une startup qui marche, il n'y a qu'une poignée de fondateurs pour des dizaines, des centaines, voire des milliers d'employé(e)s. Tous contribuent au succès de la startup et à sa réussite. Ce n'est pas un choix de facilité - au contraire, les employé(e)s sont en première ligne - mais simplement une différence d'appétence.

 

Devenir employé(e) de startup est d'ailleurs un choix qui peut s'avérer payant : en plus d'être riches, tous les premiers employés de Facebook ont maintenant des places de choix dans l'écosystème startup de la Silicon Valley . Ils ont pu grandir et évoluer au meilleur endroit possible. Nicolas, le fondateur de Doctrine, a été stagiaire chez Save avant de monter sa propre startup : il a appris à la meilleure école ;).

student4.gif

3) JE N'ai pas LE SAVOIR et l'expérience NÉCESSAIRES, C'EST GRAVE ?

* Il n'y a pas de connaissance théoriques.

Travailler en startup, ça ne s'apprend pas en classe ou dans les bouquins. Oui, c'est mieux d'avoir lu Steve Blank et Clayton Christensen, mais il s'agit d'avantage d'une question de culture personnelle que de réalité opérationnelle. Pire encore, dans certains cas, ce qu'on apprend dans certains cours dédiés à l'entreprenariat constitue un non-sens total par rapport à ce que doit faire une startup : créer un business plan sur 5 ans pour une startup qui a 3 mois et n'a pas encore de clients, c'est de la perte de temps. Le mieux, c'est d'arriver avec une tête bien faite, prêt(e) à apprendre, et avec beaucoup d'envie! 

 

* L'expérience professionnelle, c'est bien. La motivation, c'est mieux
Évidemment, si on a déjà été employé(e) de startup, il y a des choses que l'on effectue plus rapidement et on se sent plus à l'aise avec le chaos. Cependant, il y a une chose qu'il est impossible de simuler : le mindset et la motivation. C'est l'état d'esprit de l'employé(e) qui détermine sa capacité à évoluer rapidement et à être utile à la startup. Un(e) bon(ne) employé(e) prend des initiatives, il propose des choses, il est volontaire, il gère le chaos et il est capable de mettre son ego de côté. Si vous cochez toutes ces cases, c'est bingo - et pas la peine d'avoir 10 ans d'expérience professionnelle pour ça.

student3.gif

4) TRAVAILLER EN STARTUP, C'est DUR ? À quoi m'aTTENDRE ?

*  Work, work, work

Les employé(e)s en startup galèrent. Ça fait partie du jeu. Une startup est une organisation sociale en faillite permanente qui ne tient que par la volonté de ses fondateurs : les employés s'attendent à naviguer et à évoluer dans le chaos.

 

Qu'est-ce que ça signifie ?

- Il y a toujours des urgences. Les employés de Menu Next Door sont incapables de prévoir quand l'un des chefs fera tomber sa marmite 30 minutes avant le dîner, mais ils trouvent toujours une solution.

- Le travail n'est jamais fini. Le but d'une startup, c'est de croître. Exponentiellement. Le produit peut donc toujours être amélioré, on peut toujours trouver de nouveaux clients : "I'm never off, always on, till the break of down".

 

*  Money, money, money

Forcément, quand on rejoint une entreprise qui démarre, le niveau de salaire ne peut pas être le même que celui d'une entreprise établie et profitable. Cela ne veut pas dire qu'il faut accepter tout et n'importe quoi pour autant. Les startups qui ont de l'ambition et qui ont levé des fonds essaient de recruter à des prix de marché corrects. L'un des moyens de compenser un salaire relativement plus faible, c'est l'equity. En tant qu'employé(e), vous avez le droit à une part du capital de la startup. En conséquence, vous avez tout autant intérêt à ce qu'elle réussisse que les fondateurs. De belles histoires arrivent en suivant cette logique : les premier(e)s employé(e)s de Zenly sont bien plus riches maintenant que s'ils avaient choisi un autre job, mieux payé, en sortie d'études ;).

student5.gif

5) Je ne SAIS PAS COMMENT CHOISIR MA STARTUP 

* On travaille en startup pour la mission
La mission, c'est ce qui fait l'essence d'une startup. Quelle est la raison d'exister de cette entreprise ? Les missions sont aussi nombreuses que les startups elles-mêmes : Agricool veut produire et distribuer des fruits et légumes meilleurs, plus sains et respectueux de l'environnement à destination du plus grand nombre. FretLink souhaite éviter que les camions ne circulent à vide. Payfit a pour ambition de supprimer définitivement la lourdeur de la gestion des fiches de paie pour l'employeur. Ce qui est important, c'est avant tout de trouver la mission qui résonne avec qui vous êtes et qui vous motive à vous dépasser ;).

* On travaille en startup pour les gens
Ce qui fait la différence entre deux startups qui se lancent avec la même idée, sur le même secteur, au même moment ? L'équipe ! En plus d'être un facteur-clé de la réussite de la startup, l'équipe fondatrice est à la base de la culture de l'entreprise. Elle pose son empreinte sur toutes les facettes du travail quotidien. La question est alors de savoir si les fondateurs sont des gens que vous admirez ? Si vous savez que vous avez envie d'apprendre des choses à leurs côtés, c'est que vous faites le bon choix. Chez Flat.io, tous les employés sont développeurs et fascinés par le talent de Vincent, le CTO. Ils le suivent avec d'autant plus d'envie qu'ils peuvent apprendre beaucoup de choses auprès de lui.


* On travaille en startup pour les défis
On ne rejoint pas une startup pour la table de ping-pong et les bières du vendredi. En revanche, l'un des critères à prendre en compte, c'est la traction de la boîte - c'est-à-dire l'évolution rapide d'une métrique clé de la startup. Plus la croissance est rapide, plus les défis sont nombreux... et plus on apprend ! En 2015, Save est passé de 100k€ de chiffre d'affaires mensuel à 100k€ de chiffre d'affaires ... quotidien ! Et tous les employé(e)s ont du s'aligner avec la rapidité de cette croissance. 

student6.gif

6) Je n'ai pas été formé(E) pour ce job, COMMENT JE FAIS ?

* Passage en mode "éponge".

En arrivant dans une startup, on passe en mode "éponge". Se taire et observer attentivement tout ce que font les autres, noter tout ce qui paraît contre-intuitif, absorber toutes les méthodes de travail, la culture et les présupposés de la boîte. Chez Trusk, tous les nouveaux employés vont participer à une après-midi de courses avec un Trusker pour comprendre la réalité opérationnelle du métier. Attention, on n'apprend pas seulement au début mais tous les jours : l'apprentissage est un état permanent pour les employés de startups, qui s'adaptent aux nouvelles situations que rencontre l'entreprise.  

 

* Débrouillez-vous !

C'est à vous de fournir l'effort qui vous permettra d'avancer dans votre startup. Quand Julia a commencé à travailler à The Family en tant que swagger, elle ne connaissait pas du tout l'univers des entrepreneurs. Elle a fait l'effort de s'y intéresser et de se l'approprier en tant qu'artiste pour nourrir son travail. C'est la même chose dans toutes les startups : on assume le fait de ne pas savoir, on se pose les bonnes questions et on cherche soi-même les réponses qui feront avancer.

student7.gif

7) EST-CE QUE JE VAIS AIMER l'AMBIANCE ?

* La culture de la startup.

Une condition sine qua non pour se sentir à l'aise avec l'ambiance de la startup est d'être en accord avec sa mission. La mission façonne la culture de la startup. Un exemple, chez Youshould, la mission est de rendre plus facile la réservation de bars et lieux de vie nocturnes aux clients. L'environnement est plutôt à la fête et il n'est pas difficile de s'y intégrer. Ça ne veut pas dire que c'est tous les jours la fête, mais cet esprit fait fondamentalement partie de la culture de l'entreprise ;).

 

* L'esprit d'équipe.

L'intégration dans votre équipe ne sera pas forcément liée à votre niveau de sociabilité. C'est votre engagement au quotidien, vos actions et vos résultats qui vous donneront une place. Dans un groupe où tout le monde se retrouve autour d'une même mission, c'est en donnant son énergie pour faire avancer le projet ensemble que l'on trouve sa place. Chez Fretlink, rien de commun a priori entre Didier, 30 ans d'expérience dans le transport routier et Frédéric, ancien directeur technique chez Capitaine Train. Rien... à part la même envie de faire avancer la cause commune ;).

 

* En parler aux fondateurs et aux employé(e)s.

Le startups ne sont pas des blocs opaques, au contraire. La transparence est de rigueur dans beaucoup d'entre elles et c'est aussi valable avec les nouveaux employé(e)s. Pour être sûr(e) qu'il y aura un "fit", n'hésitez pas à demander à discuter avec des employé(e)s de manière informelle lors de vos entretiens.

student8.gif

8) SI LA STARTUP ÉCHOUE, N'EST CE PAS UN FREIN POUR MA CARRIÈRE ?

* Quel risque, maggle ?

Quand on est étudiant(e), on n'a pas encore de situation personnelle et professionnelle stable. C'est justement le moment de suivre son instinct et de se lancer dans une aventure qui nous motive et à laquelle on a envie de croire. En cas d'échec, on aura quand même vécu la vie d'une entreprise qui démarre, appris beaucoup de choses et validé cette fameuse "première expérience professionnelle" si difficile à décrocher. Il n'y a pas beaucoup de risques ;).

 

* Il n'y a plus de carrières linéaires

D'une manière très générale, les carrières linéaires n'existent plus. Connaissez-vous beaucoup de personnes entrées sur le marché du travail les dix dernières années qui soient toujours dans la même entreprise ? Cela signifie qu'on a le droit de faire des choix dans son parcours professionnel, de tenter plusieurs choses et d'évoluer différemment dans sa carrière. Cela permet de faire des choix de coeur plutôt que des choix de raison. Si la mission d'une startup vous parle, pourquoi ne pas tenter le coup ? Si elle échoue, vous retrouverez du travail ailleurs.

 

* J'ai appris des choses utiles

De nombreuses startups échouent. Take It Easy, SoundCloud... Ces entreprises font souvent face à leurs échecs, doivent se séparer de leurs employé(e)s ou mettre la clé sous la porte. C'est dur, mais c'est la vie. Toutefois, en tant qu'employé(e), on a toujours beaucoup de positif à en retirer : on a appris à évoluer dans un univers opérationnel chaotique, on y est même à l'aise, on a engrangé des méthodes de travail que l'on peut réemployer dans d'autres startups, on a découvert un secteur, des gens. Pas de regrets, des expériences sur lesquelles capitaliser à l'avenir ;).

student9.gif

9) Qu'EST-CE qUE JE VAIS APPRENDRE ?

* L'exécution

La startup est un univers extrêmement pragmatique. Tout est seulement une question de passage à l'action : ship fast & deliver. C'est une nécessité : la startup n'avance pas si elle reste confinée dans le monde des idées et de la théorie. Parler aux clients, sortir un produit et s'inscrire dans un cycle d'itérations court, c'est cela la définition du verbe "exécuter". On prend une décision rapide, on la teste, elle fonctionne, on la reproduit à l'infini. Quand StarOfService s'est lancé, ils ont appelé 5 000 artisans à la main pour les mettre sur leur plateforme. Deux gars, deux téléphones et 5 000 coups de fils. Cette philosophie de l'action est extrêmement utile dans tout ce que vous pourrez entreprendre par la suite, dans votre vie personnelle ou professionnelle. Vous voulez vous mettre au régime le mois prochain ? Pourquoi pas demain ? Pourquoi pas maintenant ?

 

* Découvrir une industrie

Travailler dans une startup vous permettra de comprendre tous les aspects d'un secteur : finance, opérations, vente, marketing... Rien n'est cloisonné en startup, vous serez exposés à tous les pans de l'activité - même si ce n'est pas votre coeur de métier. Rien de tel pour optimiser sa compréhension d'un univers qui vous passionne.

 

* Des méthodes de travail

En startup, on apprend surtout des méthodes de travail efficaces pour gérer tous les problèmes qui peuvent arriver. Par définition, une startup est toujours dans l'urgence : les employés sont des pompiers qui colmatent les brèches et trouvent des solutions, rapidement et avec le sourire :).

student10.gif

10) J'ai envie de TENTER L'AVENTURE, je fais comment ?

* Je découvre l'écosystème

La première chose à faire pour travailler dans cet univers est de se plonger dans l'écosystème et de découvrir les différente startups et tous les acteurs qui gravitent autour : investisseurs, structures d'accompagnement, prestataires de services, écoles, médias... Plus on puise d'informations, plus on multiplie ses chances de rencontrer LA startup qui nous fait rêver.

 

* Je rencontre les gens

Plus important encore que le flot d'informations à digérer pour intégrer le fonctionnement du monde des startups, il est essentiel de rencontrer les gens de cet écosystème : entrepreneurs, freelancers, employé(e)s de startups. Ce sont d'abord des hasards et des rencontres qui forgent votre destinée. Créez vous les occasions de parler à un maximum de gens bienveillants qui connaissent cet univers et vous orienteront au bon endroit.

 

* Je chope le bon mindset

Dernière chose à faire avant de plonger dans le grand bain, arriver avec une attitude positive. Passer du mode scolaire au mode exécution c'est compliqué ! Rien de mieux que de se frotter à des situations concrètes avant de passer le cap. Par exemple, travailler chez Side sur des missions courtes pour plusieurs startups permet :

- de comprendre ce qu'exécution veut dire

- de découvrir les missions de startups différentes

- de montrer aux fondateurs que vous êtes sur-motivé(e)s pour rejoindre l'aventure ;)

 

Le programme LION te permet de faire tout ça à la fois et de rencontrer de nombreuses personnes traversant les mêmes questionnements que toi. Toutes les infos sur www.joinlion.co. 

 

Postuler